5 min de lecture

5 conseils pour optimiser la relation parent-entraîneur

Gestion Écrit par : Karl Demers novembre 2022
5 conseils pour optimiser la relation parent entraîneur

On le sait bien, les relations parents-entraîneurs peuvent être assez compliquées. Les parents sont souvent très impliqués émotionnellement dans le sport de leur enfant. Il peut alors être difficile d’entretenir de bonnes relations avec ceux-ci.

Vous devez garder en tête que cette relation est très importante, car elle influence le développement sportif de l’athlète. Elle peut également influencer d’autres aspects de sa vie, notamment ses résultats scolaires et sa santé mentale. Voici donc cinq conseils pour vous aider à optimiser votre relation parent-entraîneur avec les parents de vos athlètes.

Gérez les attentes

De nos jours, les parents de sportifs jouent un rôle très actif dans la vie de leur enfant. Bien souvent, ils ont des attentes très élevées et mettent beaucoup de pression sur leur enfant. Certains parents ont tendance à donner des conseils non sollicités concernant les méthodes d’entraînement. De ce fait, la meilleure façon de gérer les attentes élevées de ces derniers est d’établir une compréhension commune des objectifs.

Vous pouvez tenir une rencontre pour vous assurer que les parents ont des attentes réalistes quant aux capacités de leurs enfants. Rappelez-leur que les joueurs sont là pour apprendre et progresser. Le fait de mettre beaucoup de pression sur leurs enfants serait contre productif et pourrait créer beaucoup d’anxiété chez ces derniers. Cela pourrait avoir un impact significatif sur leurs performances. Ils doivent donc être au courant de vos attentes pour être en mesure d’y répondre.

Être transparent

La transparence est un élément clé pour optimiser votre relation parent-entraîneur. Ils doivent être au courant de tous les éléments importants qui concernent leurs enfants. C’est également une bonne façon de montrer que vous prenez votre rôle au sérieux. Nous comprenons qu’il peut être délicat d’annoncer aux parents que leur enfant semble désintéressé ou qu’il n’écoute pas les consignes par exemple.

Cependant, ces situations doivent être communiquées clairement aux parents, car c’est leur rôle de faire de la discipline auprès de ce dernier. N’ayez pas peur de faire des recommandations aux parents en fonction de ce que vous observez sur le terrain.  Cela inclut des suggestions spécifiques d’amélioration ou des domaines dans lesquels l’enfant a besoin d’un soutien ou d’un encouragement supplémentaire. Elles pourront sans doute permettre à l’enfant de s’améliorer.

De plus, il est essentiel d’établir les rôles et responsabilités de chacune des parties. En ce sens, vous devez énoncer clairement votre rôle et celui des parents. Vous pouvez mentionner jusqu’à quel point vous voulez que les parents s’impliquent. Par exemple, les commentaires effectués au jeune à la suite des pratiques sont de votre ressort. De ce fait, si le parent a quelque chose à ajouter, il peut vous en parler pour obtenir votre avis et vous pourrez ensuite transmettre l’information à l’athlète.

Ne rien prendre personnel

Vous êtes bien placé pour le savoir, certains parents sont plus difficiles que d’autres. Ils ne comprennent pas toujours bien votre rôle ou même certaines de vos décisions. Cela peut se faire ressentir dans l’attitude qu’ils adoptent avec vous. Toutefois, vous devez vous rappeler de ne pas prendre tout ce qu’ils vous disent de manière personnelle.

Leurs paroles peuvent parfois dépasser leurs pensées et dire des choses qu’ils ne pensent pas. D’ailleurs, dans un autre article, nous vous proposons plusieurs astuces pour gérer les parents difficiles en milieu sportif.

Évidemment, vous méritez le respect, mais sachez qu’entretenir de la rancune par rapport à un commentaire qui vous a été fait pourrait transparaître dans vos communications. Sans vous en rendre compte, votre attitude pourrait être différente avec ces parents. La relation parent-entraîneur en serait donc affectée.

Être compréhensif et collaboratif

Essayez d’être compréhensif lors de chaque conversation que vous aurez avec les parents et leur enfant. Si un parent vient vous parler pour discuter de son enfant, adopter une attitude compréhensive. Essayez de vous mettre à leur place et de comprendre leur point de vue. En montrant votre ouverture, ces derniers sauront qu’ils peuvent facilement venir vers vous. De plus, faites-leur savoir que vous voulez collaborer. L’objectif est de travailler ensemble dans l’intérêt de leur enfant.

Remercier les parents

Ce n’est probablement pas la première chose à laquelle vous pensez, mais vous pouvez remercier les parents pour leur collaboration. Bien sûr, ils inscrivent leurs enfants à un sport d’équipe en toute connaissance de cause. Toutefois, les parents font beaucoup de sacrifices lorsque leur enfant pratique un sport. Il doivent aller les reconduire aux entraînements et aux compétitions, sacrifier des soirées et des week-ends alors qu’ils auraient pu prendre ce temps pour faire des choses pour leurs propres intérêts, etc.

Ce ne sont pas tous les parents qui reconduisent leur enfant à l’heure et qui respectent vos demandes. De ce fait, vous pouvez exprimer votre reconnaissance aux parents qui font l’effort de respecter vos demandes. En les remerciant, ils verront que vous appréciez leurs collaborations et c’est une belle façon de renforcer votre relation.

Enfin, vous devez vous rappelez que la relation parent-entraîneur est une relation à double sens. De ce fait, vous devez travailler ensemble, et non l’un contre l’autre. C’est dans l’intérêt de l’athlète, car chaque partie pourra bénéficier d’une communication ouverte.

Karl Demers

Karl Demers est le fondateur de MonClubSportif. Depuis son plus jeune âge, Karl est un passionné de sports, que ce soit le soccer, le baseball, le hockey, le volleyball... et la liste est longue. Pour joindre l'utile à l'agréable, Karl transmet sa passion depuis 8 ans maintenant à travers les blogs qu'il écrit et les informations qu'il partage pour simplifier la vie des passionnés de sport comme lui.
Karl Demers

Sur le
même sujet

Voir plus d'articles
Commotions Cérébrales : Tests et Examens Pour Un Diagnostic Précis
articles
Commotions Cérébrales : Tests et Examens Pour Un Diagnostic Précis
Si la reconnaissance des symptômes sur le terrain est essentielle pour identifier les athlètes potentiellement commotionnés, les évaluations […]
juillet 2024
Commotions cérébrales : prévenir les risques sur le terrain
articles
Commotions cérébrales : prévenir les risques sur le terrain
Prévenir les commotions cérébrales sur le terrain est crucial pour la santé et le bien-être des athlètes. Cet article vise à présenter […]
juillet 2024
Comprendre les Commotions Cérébrales : Ce Qui se Passe dans le Cerveau
articles
Comprendre les Commotions Cérébrales : Ce Qui se Passe dans le Cerveau
Bien que les commotions cérébrales ne soient généralement pas mortelles, elles peuvent entraîner des symptômes graves et à long terme si […]
juillet 2024