Progression de vos enfants : l’importance de l’entraîneur

Ce n’est un secret pour personne, le recrutement au niveau sportif commence très tôt. Dès qu’un parent (et parfois un entraîneur) aperçoit un potentiel en son enfant, il aura envie de tout donner pour que celui-ci atteigne son but.

Cela peut amener beaucoup de pression aux enfants. Ils doivent bien se tenir, travailler sans relâche, et ce même si leur chance d’atteindre un niveau professionnel est mince. L’entraîneur tient un rôle crucial dans le développement d’un joueur. Il lui sert de guide, de repère.

Ce n’est pas pour rien que vous gardez probablement un bon souvenir d’un entraîneur de soccer qui a marqué votre parcours.

Par son approche avec les jeunes ou dans sa manière d’enseigner une technique de jeu, un entraîneur qui exerce une influence positive sur une équipe contribue à faire progresser vos enfants.

La relation entre un entraîneur et un jeune sportif est importante, peu importe s’il pratique un sport au niveau professionnel ou non.

La magie d’un entraîneur est qu’il permet aux enfants de se développer sur le plan sportif, et en tant qu’individu. C’est plus qu’une simple personne qui vous montre comment arrêter un ballon. Comment un entraîneur permet-il aux sportifs de se dépasser ?

Voici quelques aspects qu’un coach doit avoir en poche pour arriver à exercer une influence positive sur son équipe.

5 aspects nécessaires pour faire progresser un jeune sportif

1. Impliquer les parents

L’entraîneur fait partie des personnes qui peuvent être le plus influentes aux yeux des enfants après, bien sûr, les parents.

Pourquoi ne pas travailler de pair avec eux?

Dès le début de la saison, organisez une rencontre avec les parents. Vous pourrez leur expliquer votre vision, vos attentes et vos méthodes d’apprentissage. Expliquez-leur où vous désirez amener leurs enfants. Au-delà des victoires et des points marqués, c’est souvent le plaisir et le besoin d’être actif qui priment.

C’est important d’être en mode écoute, les parents peuvent offrir des idées pertinentes et vont apprécier de se sentir écoutés. Il ne faut pas hésiter à demander aux parents de s’impliquer tout au long de la saison.

Lors des matchs et des tournois, mais aussi lorsque des exercices à faire à la maison sont donnés aux jeunes. Établissez avec eux des règles, par exemple, d’avertir au moins 48h avant une pratique si un joueur doit s’absenter.

Si un bon système de communication est établi entre les parents et l’entraîneur, cela aura un impact positif indirect sur le développement du joueur.

2. Soyez patient et fixez vos limites!

Il ne faut jamais oublier qu’en tant qu’entraineur, principalement au niveau récréatif, il n’est pas question de développer des sportifs professionnels. Par contre, un entraîneur contribue au développement des habiletés de vie, comme la confiance et le caractère des jeunes sportifs.

Évidemment, la confiance, les compétences, les caractères ne sont pas des qualités qui se développent du jour au lendemain. Cela peut prendre des années avant qu’un jeune fasse l’acquisition de ces traits de personnalité.

C’est pourquoi un entraîneur doit être patient.

Ce n’est pas toujours facile de gérer une équipe de soccer de garçons âgés de 12 à 13 ans. Ils parlent sans cesse, ils ne vous écoutent pas parler, ils ont envie de bouger et de “kicker” le ballon.

Il est donc important que l’entraîneur pose ses limites.

S’ils ont de la difficulté à rester en place, vous pouvez toujours utiliser des cônes pour délimiter le terrain. Indiquez clairement aux jeunes qu’elle est la zone d’entraînement et forcez-les à rester à l’intérieur de cette zone.

Préparez vos entraînements en fonction du comportement de l’équipe. Si les jeunes sont trop excités dès le début et peinent à se concentrer, débuter avec un échauffement plus actif.

N’oubliez pas qu’un entraîneur n’est pas non plus un professeur. C’est normal de ne pas avoir tous les outils nécessaires pour s’assurer de garder le calme dans l’équipe, comme un enseignant le fait en classe par exemple.

Les parents peuvent jouer un rôle important en discutant avec leur jeune avant la pratique pour l’inciter à respecter les consignes de l’entraîneur. La discipline est aussi un apprentissage, autant dans un contexte de jeu que dans la vie.

Prenez de bonnes respirations et n’hésitez pas à demander des trucs auprès de personnes qualifiées si cela vous empêche de bien effectuer votre travail.

Bien gérer ses émotions

Un entraîneur qui perd son sang-froid ne donne pas une bonne image à son équipe. Il ne faut pas oublier que même s’ils ont 17-18 ans, ce sont encore des enfants. En position d’autorité, il est primordial d’être en contrôle de ses émotions.

Si un joueur se fâche contre l’arbitre lors d’un match, car il lui a donné une punition de 2 minutes, il est important que l’entraîneur envoie le bon message à son joueur. Plutôt, il faut prendre le joueur à part et lui faire comprendre pourquoi on lui a attribué une punition.

Si l’entraîneur montre aussi des signes de frustration, ce n’est pas un message qui favorise le développement positif de l’équipe.

Aucun joueur ni parent n’apprécient voir un entraîneur lancer des bâtons sur la glace en signe de frustration. Cela fera simplement en sorte que les joueurs n’auront plus envie de prendre part aux activités.

3. Soyez toujours prêts!

«On pratique comme on joue». Vous avez probablement entendu cette réplique des milliers de fois. La planification d’une pratique ou d’un match est LA chose la plus importante à faire pour un entraîneur. Vous devez planifier vos plans de match et montrer aux joueurs que vous êtes prêts!

Il en est de même pour les documents formels. Si vous avez des documents à faire signer aux parents, vous devez les préparer pour être sûr de ne pas les oublier si vous avez la tête ailleurs.

Si vous trouvez que cette tâche vous empêche de vous concentrer sur le développement de vos joueurs, sachez qu’il existe plusieurs moyens pour régler ce problème.

Avoir recours à un logiciel de gestion de club sportif

Vous pouvez avoir recours à l’utilisation d’un logiciel de gestion de club sportif. Une telle application vous offre une multitude de fonctionnalités pratiques qui vous aidera à assurer la planification de votre équipe.

Vous pourrez savoir exactement le nombre de joueurs qui seront présents à votre pratique, afin de planifier les groupes pour les exercices.

Il est aussi possible de partager des fichiers PDF sur l’application. Vous pourrez donc déposer des documents importants à faire signer aux parents et des exercices de préparation à faire avant le prochain match.

Une bonne planification vous permet de vous focaliser sur vos objectifs d’équipe et de vous concentrer sur la progression des joueurs.

4. Établir une bonne communication avec les joueurs

Un des meilleurs moyens de faire progresser les jeunes sportifs est assurément d’établir une bonne relation de confiance avec eux. Vous devez être ouvert et à l’écoute de leurs idées.

Si vous voyez qu’il faut souvent répéter une explication, mais que lorsque vous faites la démonstration de l’exercice cela attire leur attention, il faudrait peut-être revoir vos méthodes d’apprentissage.

Dessiner et reproduire des exercices sont probablement des techniques que vos joueurs comprennent le mieux.

Ils sont assis à longueur de journée en classe, il est évident que les démonstrations interactives sont plus susceptibles d’attirer leur attention.

Une application de gestion d’association sportive peut également favoriser la communication avec les joueurs. Vous pouvez envoyer des messages à chacun des membres et interagir avec eux rapidement.

L’entraîneur doit aller au rythme de ses joueurs et plus il sera à l’écoute, plus la relation de confiance sera solide.

5. Toujours avoir la sécurité des joueurs à coeur.

En tant qu’entraineur, il est primordial d’offrir à ses joueurs un environnement et du matériel d’entraînement sécuritaire qui favorisent leur progression.

Bien sûr, vous devez vous assurer qu’il n’y a rien sur les lieux qui pourraient causer une blessure.

Mais il est aussi conseillé de prêter attention aux équipements portés par les joueurs. N’ayez pas peur de refuser l’accès à un joueur si celui-ci n’a pas l’équipement de protections nécessaires.

Bien sûr il ne sera pas content sur le coup, mais c’est des expériences de vie qui font d’un joueur une meilleure personne.

Il en va de même pour les blessures, ça peut être difficile pour un joueur blessé d’avoir à renoncer de jouer durant plusieurs semaines. Pourtant, c’est nécessaire pour éviter qu’une blessure s’aggrave.

Invitez le joueur à venir regarder les pratiques quand même et à miser sur un retour graduel.

La santé est un facteur beaucoup plus important qu’une victoire.

Plus qu’un sport

L’important pour un entraîneur, ce n’est pas de gagner. Bien sûr, c’est un petit “plus”. Mais le plus important, c’est plutôt d’éduquer les jeunes avec le sport. Un entraîneur qui est à l’écoute de ses joueurs les aide à surmonter leur peur et à relever des défis.

Les coachs aident les jeunes sportifs à prendre confiance en eux et à développer une relation positive avec les gens qui les entourent à l’extérieur du contexte sportif.

Ce sont des acquis qui leur seront utiles dans leur vie personnelle et professionnelle.

————————

Chez MonClubSportif, nous vous promettons une application en constant développement avec un design et une ergonomie agréable pour les utilisateurs. N’hésitez pas à contacter notre équipe si vous avez des questions ou si vous avez besoin de soutien pour l’utilisation de notre outil de gestion d’organisation sportive!  

Twitter MonClubSportifFacebook MonClubSportif
________

MonClubSportif est disponible sur mobile, téléchargez l’application pour rester en contact avec votre équipe.